Spectacle | Presentation Compagnie | Agenda | Presse | Liens | Contacts | Qui est Romane Oh | Carnets de voyage

 

Présentation de la Compagnie Romane Oh !

A travers des techniques telles que le clown et la marionnette, la « Compagnie Romane Oh ! » développe un univers poétique et humoristique à partir d’objets destinés à être jetés à la poubelle.

Accueillie en résidence au Centre Culturel de Chênée dès sa première année de création, la « Compagnie Romane Oh ! »  explore l’univers du papier et du carton et crée son premier spectacle « Y a comme un pépin ! ».

En un an, le spectacle cartonne avec plus de 100 représentations scolaires et en tous publiques.

En 2012, le spectacle est sélectionné pour être joué lors du festival Neapolis du théâtre jeune public de Nabeul en Tunisie.

En avril 2013, le spectacle sera joué au Bénin lors de la 4ème édition du Festival international de la marionnette Teni-Tedji.

Actuellement, la «Compagnie Romane Oh ! » travaille sur son nouveau spectacle de marionnettes-objets à partir de bouchons de Liège. Ce nouveau projet, déjà accueilli en résidence lors du festival de L’Avide Centenaire, sera mis en scène par Stéphane Georis de la Compagnie des Chemins de terre ; les répétitions commenceront en mai 2013.

La Compagnie est reconnue depuis janvier 2013 par la Communauté Française de Belgique, section Cirque, Arts Forains et Arts de la Rue.

Les Objectifs de la Compagnie Romane Oh !

La Compagnie Romane Oh ! s’impose comme défi et comme valeur, de mettre à l’honneur des objets destinés à être jetés à la poubelle. Nous créons des spectacles à partir de « petits riens » afin d’ouvrir le regard des spectateurs sur la richesse des objets, des matières qui les entourent et développer leur imaginaire.

Susciter, (re-)créer l’envie de construire avec 3 fois rien, de jouer avec des « bouts de ficelle » ou encore construire les jouets « qu’on a dans la tête » avec pour seul « bonheur-honneur »  d’utiliser tout «  ce qui traîne ».

Dans une époque où les nouvelles générations se déchaînent sur les consoles et sont gavés par une société de surconsommation, notre premier spectacle «  Y a comme un pépin ! » a surpris de nombreux jeunes gens par sa simplicité et a suscité leur envie de créer.

«  Waouw tout ce qu’on peut faire avec rien ! c’est génial, c’est trop cool ! ».

Les plus anciens se souviennent avec nostalgie du temps jadis : « C’est comme ça que je jouais quand j’étais petite ».

Les nombreuses exclamations des spectateurs nous indiquent que nous sommes sur la bonne voie.

La Compagnie Romane Oh ! défend ses idéaux sans pour autant être dans la revendication profonde ou le militantisme.

L’humour, la poésie, la magie de la matière transformée sont autant de moyens utilisés dans les spectacles pour éveiller les consciences sur le monde qui nous entoure et sensibiliser les spectateurs à des problèmes de société tel l’environnement, ou encore, le respect des droits de l’homme …

La culture accessible à tous sans discrimination :

La Compagnie Romane Oh !  a choisi d’utiliser le langage universel dans ses créations ; c’est un exercice de style que nous aimons particulièrement non seulement car c’est tout l’art de s’exprimer, de se faire comprendre sans dire un mot mais il permet de toucher un public beaucoup plus large.

Dans le même souci de rendre la culture accessible à tous, la Compagnie Romane Oh ! se revendique comme étant une compagnie « tout terrain ». C’est pourquoi nous avons choisi d’aller à la rencontre du public et de nous déplacer là où il se trouve. Les spectacles créés,  ont volontairement peu de besoins techniques et s’adaptent à un maximum d’espaces.

Ateliers, formations, démarches pédagogiques :

De la démarche artistique à la démarche pédagogique, il n’y a qu’un pas …

Le spectacle «  Y a comme un pépin ! » est suivi, lorsqu’il est joué en milieu scolaire, d’une animation pédagogique autour du tri et recyclage des papiers et des cartons, autour de l’importance de l’arbre sur la terre et sur la fabrication et la transformation du papier et du carton en jouets.

Suite au succès du spectacle  «  Y a comme un pépin ! » et pour répondre à de nombreuses demandes, des ateliers pour enfants de construction de marionnettes et de jouets en papier et en carton ainsi que des formations pour adultes de construction et de manipulation de marionnettes en papier et en carton ont été mis en place.